réseaux sociaux et pression

 

∇ eng version follows ∇

Mon dernier post sur l’algorithme d’Instagram m’a permis de mettre à plat certains fonctionnements, comportements ou attitudes que j’ai pu observer, que nous pouvons avoir vis à vis de tous les réseaux sociaux mais surtout Instagram en particulier. Quand bien même que mon business puisse en dépendre, que j’aime cette plateforme, because j’ai aussi besoin de ce réseau pour ma petite entreprise.

Je partage donc ici un peu mon expérience, réflexions, et conseils.

Très très modestement.

Se désabonner de comptes qui ne nous inspirent pas

Quand je dis “ne nous inspire pas”, je parle de ceux qui nous rendent mal à l’aise. Si quelques comptes vous viennent à l’esprit et vous font sentir comme ça, ne les suivez pas. Il ne sert à rien de se provoquer une bouffée de soupirs, de stress. Par exemple on ne peut pas voyager à travers le monde avec un budget illimité. Ou, on ne peut pas se permettre tous les derniers vêtements de créateurs.

Ces comptes qui peuvent nous faire ressentir comme des « moins que rien » sont à bannir, supprimer de nos abonnements. Ce n’est pas forcément facile mais pas impossible. Pour lutter contre ce sentiment, il faut commencer à se concentrer sur les comptes auxquels on peut s’identifier et sur les contenus qui nous donnent envie d’aspirer à être quelque chose de plus.

Attention, je n’émets pas de jugements ou de mauvaises intentions à ceux qui peuvent se permettre de voyager à travers le monde et d’acheter des vêtements de marques tous les jours. Si vous pouvez le faire, c’est génial.

C’est juste bien de suivre des comptes qui sont dans le “même bateau que nous”.

Ne pas poster tous les jours, si si c’est facile !!

Sur Instagram, il y a beaucoup de pression. Pour grandir et augmenter son nombre d’abonnés. Cela peut signifier de poster et d’ajouter des histoires chaque jour. Parfois, ce travail devient plus fastidieux qu’amusant. Lorsque cela commence à se faire ressentir comme une corvée, il est toujours possible de s’éloigner de l’application.

Ne pas poster tous les jours n’est pas une si grosse affaire. Et si nous perdons des abonnés, c’est leur perte, pas la nôtre.

Nous nous offrons une faveur en faisant une pause.

C’est l’occasion de retrouver notre créativité et de pouvoir offrir un meilleur contenu pour nos abonnés. S’ils ne peuvent pas comprendre cela, ils ne sont pas les “bons” abonnés pour nous, pour vous.

Je perds tous les jours des abonnés, pendant mes longues périodes de travail, de soins ou même d’hospitalisations, et donc dans ces longues périodes d’absence d’Instagram, j’en ai perdu des wagons, et sur ce blog j’en perd jusqu’à 5 à chaque article publié, et 2 fois plus en ne postant pas tous les jours.

Je considère cela que comme la libre expression, la mienne ! le libre arbitre, le mien !

Limiter son temps

Cela peut sembler une tâche pour gamins, voire peut-être impossible, mais c’est ce dont nous avons d’abord et souvent besoin. Régler une minuterie sur son téléphone ou sur son réveil aide à contrôler le temps que nous passons sur Instagram. Faites-le et vous serez surpris de voir votre “minuteur Instagram”.

Limiter le temps passé sur l’application signifie que nous pouvons passer plus de temps sur le moment, le présent, la création.

Utiliser Instagram est toujours mieux quand on est à la maison. De cette façon, on peut rester concentré sur ce qui est juste devant nous lorsque nous sortons.

Vous ne ressentirez pas ou plus du tout ce besoin de vérifier vos notifications pour voir qui a aimé votre photo (et combien).

Comme pour prendre des photos pour les poster sur l’application, prenez-les mais attendez pour les éditer. Tout cela n’a pas besoin d’être fait tout de suite et là encore, attendez d’être chez vous, attendez au moins jusqu’au lendemain.

Concentrez-vous sur la création de souvenirs, pas de photos.

Cela vaut aussi pour beaucoup de photographes qui prennent des photos et oublie d’apprécier l’instant présent parce qu’ils sont totalement obsédés par la mise au point, l’angle. Et bien c’est un peu pareil avec Instagram ou Facebook.

En prenant le temps et le recul, on réalise que finalement cette photo on a bien fait de ne pas la partager, et le temps que nous avons perdu à l’avoir prise, reformatée, retouchée.

Pour ma part, il est évident que l’enjeu est également de drainer de futures clientes, et qu’un Instagram pour professionnel ou personnel/privé n’a pas les mêmes problématiques, et encore moins les mêmes budgets marketing. J’essaie de jongler entre les 2, professionnel et personnel. C’est tout l’intérêt aussi : partager avec mes abonnés un peu mon histoire, mon quotidien.

J’ai toujours plus de likes (jusqu’à 4 fois plus) sur mes pulls qu’un simple bouquet de fleurs, que moi, pourtant j’ai adoré prendre en photo et la partager.

C’est ainsi ! Pas de quoi en faire un Saint-Nectaire !

L’idée générale est que nous restions libres de nos posts, articles, libres de ce que nous voulons voir, lire, partager. Le moindre stress doit nous alerter sur notre comportement sur ces réseaux.

Instagram est une application appréciée par beaucoup. Mais parfois, il semble qu’elle soit juste là pour contrôler nos vies. C’est pourquoi il est important que nous prenions congé de l’application, que nous veillions à notre bien-être et que nous ne soyons pas prisonniers de ce que nous voyons.

En espérant que cet article vous sera un peu utile et non futile.

Sentez-vous libre de partager avec moi votre ressenti, votre avis ou comment vous, vous abordez Instagram ou les autres réseaux sociaux ?

******

With my last post regarding Instagram’s algorithm I realized some attitudes we can have with all social networks but especially with Instagram. Even though my business may depend on it, because yes I also need Instagram for my small business. So here I just would like to share my experience, thoughts, and advice.

Very very modestly.

Unfollow accounts that don’t inspire you

When I say “do not inspire yourself,” I mean those who make us uncomfortable. If some accounts come to your mind and make you feel like that, do not follow them. It is useless to provoke a whiff of pity or sighs, because for example we can not travel around the world with an unlimited budget. Or we can not afford all the latest designer clothes. These accounts that can make us feel like “less than nothing” are to be banned, unfollowed. It is not easy but not impossible. To destroy this feeling, we must start to focus on accounts that can be identified and content that makes us want to aspire to be something more. But, I haven’t any judgment or bad intentions to those who can afford to travel around the world and to buy clothes of brands every day. If you can do it, it’s great.

It’s just fine to follow accounts who are in the same boat as I am, as we are.

It’s okay to not post every day

On Instagram, there’s a lot of pressure. Pressure to keep and grow our follower amount. That means posting and adding to our stories every day. Sometimes, that work becomes more tedious than fun. When it starts feeling that way, it’s okay to step away from the app.

Not posting every day isn’t a big deal. And if you lose followers over it, well, it’s their loss, not yours. You’re doing yourself a favor by tending to your wellbeing by taking a break. It’s an opportunity to regain your creativity and allow yourself to provide better content for your followers. If they can’t understand that then they’re not the right followers for you.

I lose every day on Instagram and on this blog I even lose up to 5 at each publication. I consider that as free expression.

Limit your time

This may sound like a childish and maybe impossible task but it’s what we need. Setting a timer on your phone or on your alarm clock will help you to be in control of how much time you spend on Instagram. Limiting the amount of time spent on the app means you can spend more time in the moment, the present.

Using Instagram is better when you’re at home. In this way, we can stay focused on what is right in front of us when we go out. You will not feel or need to check your notifications to see who liked your photo (and how much). As for taking pictures to post on the app, take them but wait to edit them. All of this doesn’t need to be done right now and again, wait until you’re home.

Stay concentrated on creating memories, not photos. This is also true for many photographers who take pictures and forget to appreciate the moment because they are totally obsessed on focus, angle, etc. Well, it’s a bit like Instagram or Facebook.

By taking time and perspective, we realize that finally this picture we did well not to share it, and finally the time we lost to have taken it.

For my part, it is obvious that the challenge is also to attract future customers, and that an Instagram for professional or personal / private does not have same problems, and same marketing budgets. The general idea for me is that we are free of our posts, free of what we want to see, read, share. The least stress must alert us to our behavior on these networks.

Instagram is an app loved by many. But sometimes, it seems like it was made to take over our lives. That’s why it’s important we take time off from the app, tend to our wellbeing, and not to get caught up with what we see.

Feel free to share with me your feelings, your opinion or how you approach Instagram or other social networks.

Posted by

Maker of Modern Knitwear - Lifestyle blogger // Owner and Founder of Marcelle & Clo, a french knitwear label. Finalist of the ETSY DESIGN Awards (Australia & NZ) of the Year 2015.

15 thoughts on “réseaux sociaux et pression

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Instagram est pour moi un échange entre passionnés de tricot, et autres créations ( et un peu de cuisine☺️). Certains y passent des heures et délaissent même leur entourage, préférant se créer « une belle relation » virtuelle. Des petits comptes que je suis n’apparaissent même plus, je trouve ça vraiment dommage. J’ai fait un peu le ménage dans mes abonnements espérant ainsi ne plus rater les comptes qui me tiennent vraiment à cœur!! Comme le tien 😉😘

    Liked by 1 person

  2. Merci pour ces mots, ils sonnent tellement juste à mes oreilles. Ma pause dur maintenant depuis 2 mois, j’y fait un tour de temps à autre voir les comptes que j’apprécie. Toujours ravie de te voir par ici, ou encore par là-bas. Une belle journée à toi

    Liked by 1 person

  3. Prendre le temps pendant les vacances de faire une pause en oubliant Instagram fait du bien Dans tous les sens du terme.Merci d’avoir partager votre vécu en temps que créatrice.Bon été

    Liked by 1 person

  4. Eh bien moi je ne suis pas du tout d’accord avec votre analyse. Sur le 1er point, j’ai envie de suivre des comptes qui m’inspirent même si je n’ai pas les moyens de voyager ou d’acheter des vêtements de créateur ou de vivre dans une deco sublime, ça me donne des idées. La seule chose qui me fait abandonner des comptes, c’est les posts trop sponsorisés. Ensuite, il faut faire la différence entre les personnes (comme moi) qui postent des photos de leur quotidien pour un cercle restreint et qui n’ont donc aucune pression (je peux passer des semaines sans poster) et celles qui ont besoin de promouvoir leur activité, comme vous. Pour ma part, je ne me sens obligée de rien, je constate que je consulte IG lorsque je veux faire une pause ou en situation d’attente ou quand je cherche une inspiration au moyen d’un hashtag ou me tenir au courant des nouveautés d’une entreprise que j’apprecie (comme la vôtre)… je ne ressens ni l’envie ni le besoin de brider ce temps de détente, d’inspiration et d’information. Et comme vous, j’ai beaucoup plus de likes quand j’ai posté une photo de moi (ca n’arrive Presque jamais) que mes paysages de vacances (que je trouve bien plus intéressants), mais je m’en fiche puisque mon compte n’a rien de commercial, c’est plutôt un »journal visuel », je n’ai rien à vendre. Je crois en revanche que pour les marques IG est un outil de communication incontournable et qu’il est important de bien le maîtriser (rythme, hashtag, etc.. le boulot du communiste manager finalement

    Like

    1. Merci beaucoup Bénédicte de votre commentaire, je me suis aussi basée sur certaines réactions de mon entourage présent sur Instagram et de leur compte (personnel et non professionnel). Il est donc aussi rassurant de lire un commentaire comme le vôtre. Quant à mon activité ,qui ne peut s’en passer, je gère un peu (beaucoup) comme je l’entends 😜 mais nous sommes nombreux en tant que petite entreprise et j’espère juste apporter un peu d’aide ou conseil en la matière.
      Bonne soirée à vous 🌸

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s